Recherche responsable Kentajus

SurprisedRappel historique du KENTAJUS :

Nous produisons et commercialisons du jus de pommes depuis 2003 sur une idée de Laurence Chauvigné.
Notre production moyenne est de 1000 bouteilles par an. Pour un bénéfice d’environ 1200 € par an.

La responsabilité du Kentajus est tenue depuis quelques années par le président des amis de la Kentaja :

« Cette responsabilité m’a apporté beaucoup de joie et m’a permis de développer des qualités que je ne me connaissait pas, je retiens 2 points en particulier :

– La journée de production en équipe

avec les ingrédients suivant
-Trouver une équipe d’une dizaine de personnes
– Trouver éventuellement des pommes à ramasser gratuite ou sinon, commander des pommes à jus
– Nettoyer des bouteilles de l’année dernière
– Prévoir véhicule, remorque, lieux de stockage etc…
– Prévoir une collation et des temps conviviaux
– et… une petite dose de stress nécessaire, mais cela vient naturellement

en tout cas, ces journées sont des moments mémorables pour tout le monde, il y a à chaque fois des impondérables, des pannes, des oublis. Ce qui est le plus fort, c’est qu’il y toujours une joie qui naît. Est-ce parce que l’on se donne du mal pour aucun bénéfice personnel ?

Le 2ème point c’est la vente du Kentajus.

Je découvert en moi cette capacité que j’ignorais à dépasser ma réserve pour proposer du jus de pommes. J’avais peur de la faire ! Mais après coup, même en cas de refus, il y avait aussi cette joie que j’évoquais plus haut qui arrivait.  »

J’aurais volontiers poursuivi cette responsabilité mais je souhaite me donner dans une commission sur le soutien aux projets agricoles de la Kentaja qui mobilise beaucoup et je ne plus m’occuper du jus de pommes.

Appel aux candidats :

Cette mission peut vraiment être un bon moyen pour vous de servir la Kentaja. Je souhaite donc passer la main à un nouveau responsable (et à son équipe qu’il constituera). Pourquoi  pas  un jeune ?

Le cahier des charges :

– Pommes sans pourries, et mure
– Variété de pommes plutôt sucrée
– Processus de fabrication garantissant la préservation du goût de pommes (actuellement au Pré-ferron à Chemillé-Melay)
– Bouteilles propre et de bonne présentation (transparente et à gros goulot)

Merci de votre attention,

Pascal Girard

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.