Des étudiant de l’IRCOM au service des enfants de la Kentaja

ircom Kentaja
De la gauche vers la droite : Louis, Elise, Bastien, Aude, Lenka

L‘IRCOM est une très bonne école,  basée à Angers,  elle forme des jeunes notamment au métier de l’humanitaire.

En septembre, nous sommes entrés en contact avec eux et une équipe de 5 jeunes s’est formée et a accepté de défendre le projet « poivre blanc ». Le travail qu’ils font est très professionnel et ils sont plein d’enthousiasme, pertinents, compétents et généreux. Nous les remercions déjà pour cela !

Jean-Luc Gilbert et Pascal Girard les ont rencontré pour leur faire découvrir l’association Kentaja et son potentiel de développement dans l’agroforesterie, en particulier le poivre blanc.

Nous prévoyons une rencontre avec eux au mois de Mai sur Chemillé à laquelle vous serez conviés et nous l’espérons en présence du père Michel Djaba.

Aujourd’hui, ils se présentent à nous :

 

 

« Nous sommes une équipe de 5 étudiants de l’IRCOM en Master Management de la Solidarité Internationale et de l’Action Sociale à Angers. Dans le cadre d’un projet collectif, nous sommes heureux d’apporter nos connaissances et compétences dans le domaine de la gestion de projet pour le projet de production de poivre blanc à la Kentaja.

Nos profils variés nous permettent de contribuer au projet poivre blanc dans toutes ses dimensions. L’équipe est composé de :

Elise Berchoire, 23 ans, qui a suivi une licence en coordination de projet humanitaire. Elle a plusieurs expériences à l’international, notamment en Afrique (Bénin, Mali, Rwanda) dans le secteur de l’éducation et de la formation professionnelle en agroécologie. Passionnée par le monde de la solidarité internationale, elle voudrait continuer son parcours au sein d’une ONG oeuvrant dans le domaine agricole.

Louis Gèze, 23 ans, a suivi une licence en éducation et intervention sociale à Paris, il a travaillé notamment avec les adolescents en difficulté sociale et avec les personnes en situation de handicap mental. Pour son projet professionnel, il voudrait se diriger vers l’action humanitaire d’urgence.

Bastien de Veron, 28 ans. Après 1 an de volontariat humanitaire en Asie du sud-est, il a encadré des jeunes en difficulté aux Apprentis d’Auteuil. Après le master il souhaiterait s’investir dans le milieu socio-éducatif en France.

Lenka Junova, 25 ans, suit un master en intervention humanitaire et social en République Tchèque, venue une année en Erasmus à l’Ircom, elle a des expériences dans différentes ONG en recherche de fond et coordination de projet. Elle souhaiterait travailler dans des ONG qui encouragent le travail communautaire.

Aude de Serrant, 22 ans, a suivi une licence en éducation et intervention sociale à Paris. Elle a travaillé auprès des jeunes en difficultés sociales. Elle souhaiterait travailler en humanitaire sur des projets d’éducation et se concentrer ensuite en France dans le domaine de l’insertion professionnelle.

La kentaja, au plus près de la population locale, agit pour et avec eux dans le cadre de projets, visant notamment l’éducation des enfants en les faisant grandir dans un environnement sain et porteur. Le projet Poivre blanc a pour but de former les jeunes de 16 à 25 ans à l’agriculture biologique et au développement de l’entrepreneuriat dans la région de Bandsuidjong. L’objectif à long terme est de redorer l’image de l’agriculture auprès des jeunes et de développer la région.

Ce projet nous permet de nous confronter aux réalités et aux problématiques du Cameroun. Il nous permet également de mettre en oeuvre les apports théoriques de notre formation.

Nous sommes reconnaissants envers la Kentaja de nous laisser la possibilité de participer à l’élaboration de ce beau projet. »

Ecole en humanitaire et action sociale

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.