déc 2018 Nouvelles Kentaja, AG, vidéo

Fin octobre, je me suis rendu au Cameroun pour partager un moment de joie avec le père Michel et nos amis.

Au cours du repas festif le jour de la Toussaint, le père Michel a reçu ses cadeaux de jubilé de la France. Son cœur immense a souffert de tant de marque d’amitié et il a lui fallut quelques instants pour « digérer ». Bon anniversaire père Michel, nous rendons grâce pour ses 30 années ou tu t’es donné sans compter aux plus pauvres et aux plus souffrants. Quelle joie pour nous d’avoir ton amitié si douce, chaleureuse, et exigeante, nous t’assurons de la nôtre à jamais. Le 30 novembre, c’est avec son Évêque, ses confrères, ses amis qu’il a fêté son jubilé. A cette occasion, je lui ai envoyé un édito de 2006 intitulé « mon père noir » que vous pourrez retrouver dans la newsletter.

En ce temps de Jubilé, le père Michel se sent appelé à prendre du recul et prendre quelques années de service dans un autre pays (nous souhaitons vivement que ce soit en France, à l’ouest de préférence !…) Ce sera pour 2020. Il reste à peine 2 ans. C’est long et c’est court. Au cours de ces 2 ans, il se sent aussi appeler à mettre sur pied la ferme école de Bandsuidjong, autour de la pisciculture, le maraichage sous serre (tropicale) et l’élevage de pintades. Son expérience et ses relations ne seront pas de trop pour la réussite du projet.
Et ses investissements à tous les niveaux sont tels que le chantier de transmission sera intense pour qu’il puisse partir avec le sentiment de mission accomplie.

En tout cas, pour ce qui est de la Kentaja, je l’ai trouvé en forme, le centre de Nkongsamba est fonctionnel, les enfants y sont heureux, (malgré leur nombre, 42, une personne âgée et un handicapé lourd). La directrice trouve des soutiens locaux et la sécurité et la bonne ambiance y règnent.
Celui tenu par Michel Aymélé de même, j’ai ressenti une grande confiance des enfants et jeunes envers leur directeur et professeur. On peut le dire aujourd’hui, Michel a prouvé qu’il était à la hauteur et Kentaja pourra lui confier en toute confiance de nouveaux défis. Celui de Bakou est en restructuration et sera bientôt opérationnel pour être au niveau des 2 autres.

Bref, la petite Kentaja a bien grandi et bientôt, son papa pourra la laisser s’envoler en toute confiance.

Au cours de la dernière AG, nous avons évoqué tous ces points et nous avons aussi reçu les 2 couples voyageurs venus nous compter leur voyage. La qualité des relations, la joie des rencontres, le dépaysement, le voyage à dépasser leur espérance… Ils ont le cœur retourné qu’ils sont prêts à y retourner ! Cela nous encourage à développer cette formule de voyage et de le promouvoir. Voir leur diaporama ci-dessous.
De plus un projet pour proposer un séjour de rupture pour jeunes français est en réflexion pour fin 2019, nous vous informerons de son évolution.

Nous reconduisons un thé dansant pour 2019 et nous lançons donc un appel à bénévole pour le 17 février prochain.
L’action du blé de l’espoir ne sera pas reconduite, nous cherchons de nouveaux projets pouvant à la fois rapporter des fonds et à la fois proposer une journée d’action pour les membres de l’association, à vos idées !

Les comptes de cette année ont été présentés, si vous les souhaitez, demandez par mail à lesamisdelakentaja@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.