Témoignage de Blandine

encadreur
Blandine, ici en bas avec les kentajistes
Blandine
Blandine ici à gauche

Il y a de cela 18ans que j ai rejoins la grande famille KENTAJA alors que je ne faisais que le CM1, toute naïve et aujourd’hui, j ai une licence avec une vie épanoui et plein de joie. Je voudrais tout d’abord remercier l’Abbé Michel DJABA pour tout le dévouement qu il accorde a l’endroit des enfants qui ont perdu le sourire dont il ne cesse de leur apporter cela, et mon père je ferrai tout mon possible pour ne pas te décevoir car c est grâce à toi que je suis comme ça.

 

 

« …aussi merci aux encadreurs car ce n’était pas facile entre eux et nous mais connaissant leur ardeur, ils remettaient chacun a sa place… »
Ensuite merci aux parrains et marraines qui se battent corps et âme pour venir en aide aux tout-petits, grâce à ce jubilé, on a pu entrer en contact avec nos parrains et voir à quel point ils tiennent à nous en quittant leurs familles, risquant leurs vie avec tous les accidents qui pouvaient arriver. Je tiens a dire merci à chacun d’eux pour ce déplacement effectué, car ils ont pu toucher du doigt leurs bonnes œuvres, et a tous ceux qui ont manqué ce rendez-vous, je vous invite à regarder les photos et vidéos que Pascal, Isabelle et les autres parrains présents vous ferrons part. Ce sont des personnes formidables, fooormidables et enfin dire merci a tout mes frères avec qui on a passé des années de galères : folie, désordre, en donnant du fil à retordre à nos encadreurs et aussi merci aux encadreurs car ce n’était pas facile entre eux et nous mais connaissant leur ardeur, ils remettaient chacun a sa place. A un certain temps de ma vie ces agréables moments manquent.

VIVE KENTAJA, VIVE LE CAMEROUN,VIVE LA FRANCE ET L’ESPAGNE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.